CCH : la cellule de crise hospitalière

Aujourd’hui, nous nous intéressons à la CCH, la cellule de crise hospitalière du Guide d’aide à la préparation et à la gestion des tensions hospitalières et des situations sanitaires exceptionnelles, la démarche capacitaire ou la gestion de lits en situation de crise. Là encore, nous nous attachons à détailler les apports de MenKorn WHITE permettant aux Etablissements de Santé de mieux intégrer ce concept.

Dénommée différemment dans l’ancienne doctrine plan blanc, la cellule de crise hospitalière voit son rôle, ses missions et fonctions précisées dans le nouveau Guide plan blanc. Organe de pilotage stratégique de la situation critique, elle est placée sous la direction du directeur de l’établissement et assure les principales missions d’analyse de la situation, de prise de décision, de coordination des actions, de lien avec les autorités et de communication interne et externe. Sa configuration est à géométrie variable suivant la problématique, l’ampleur du phénomène et la cinétique de la crise.

L’instance de commandement du plan blanc : la CCH !

La CCH est conçue dans le nouveau « guide plan blanc » pour incarner un véritable changement de paradigme dans la gestion de crise hospitalière : déployer un dispositif de réponse qui s’adapte à la dynamique de l’événement.

La cellule de crise hospitalière regroupe les compétences nécessaires au traitement de la situation organisées en 5 grandes fonctions : l’organisation de la prise en charge médicale, la sûreté et la sécurité, le suivi des victimes et la prise en charge des famille, les fonctions support et la communication. Ces fonctions sont organisées autour d’un pôle de coordination directement en lien avec l’organe de décision et l’ARS.

La CCH doit être adaptée au niveau de la montée en puissance de l’établissement,
à sa taille et configurée pour répondre à la situation à laquelle l’établissement
est confronté.

Le déclenchement d’une procédure hospitalière de gestion de situation sanitaire exceptionnelle donne, désormais, lieu à l’activation systématique des Cellules principales :

La Cellule Décision. Pilotée par le Directeur de l’établissement de santé ou le directeur de garde, il est assisté du DRH, du Président de CME, du Dircteur des Soins, du Directeur Logistique et du Responsable sécurité des systèmes d’information. En lien permanent avec l’ARS et les autorités son rôle est de valider la stratégie de réponse de l’établissement, sa stratégie de communication et les mesures relatives à la sécurisation des personnels, patients et visiteurs.

La Cellule Situation & Coordination. Autour d’un coordinateur, sont réunis le Responsable Qualité et gestion des risques ainsi que des cadres administratifs et le secrétariat. Son rôle central est d’animer la CCH et ses cellules en analysant et synthétisant les signaux qui remontent de l’événement, alimentant en rapports de situation la Cellule de Décision et en coordonnant et consignant la mise en oeuvre des décisions prises.

Les autres cellules de la CCH vont être activées sur décision de la Cellule Décision en fonction des besoins.

La Cellule Organisation de la prise en charge médicale. Elle est organisée autour du Directeur Médical de Crise assisté du Responsable du service Urgences et de l’équipe opérationnelle d’hygiène. Elle propose la stratégie de prise en charge médicale à la Cellule Décision et, une fois validée, va réaliser son plan d’action en matière d’organisation des soins, qualité et sécurité des soins, mobilisation et gestion des ressources humaines et techniques…

La Cellule Suivi des victimes et prise en charge des familles. Responsable de la traçabilité des victime et du suivi de leurs parcours de soins, elle gère également l’accueil des familles et assure le lien avec les autorités judiciaires, la CUMP et le référent « zone d’accueil des familles ».

La Cellule Fonctions Support. En lien avec les responsables des services support, elle assure l’identification et le recensement des besoins, la mobilisation des ressources humaines, matérielles et techniques et la gestion des flux.

La Cellule Communication. Le Directeur de la communication, en lien avec l’ARS et la Préfecture, la presse et les médias définit puis réalise la stratégie de communication validée par la Cellule Décision : éléments de langage, points et conférences de presse…

La Cellule Sécurité & Sûreté.Grant de la mise en oeuvre du Plan de Sécurisation de l’Etablissement, elle est en lien permanent, en interne avec les agents de sécurité et avec les Forces de l’ordre.

L’appui MenKorn WHITE à la Cellule de Crise Hospitalière

La solution MenKorn WHITE apporte des solutions opérationnelles tactiques et stratégiques aux différentes cellules fonctionnelles de la cellule de crise hospitalière.

L’organe de décision de la cellule de crise hospitalière dispose d’observatoires synthétiques de la situation rassemblant bilans de situations, flux patients, récapitulatifs des personnels, niveaux de disponibilité et de remplissage des lits par pôles et services… permettant une vision globale de l’évolution du dispositif et une aide à la décision. Mais au-delà, elle dispose d’outils tactiques réservés à la direction comme la mobilisation transversale aux services et pôles de renforts, la diffusion d’interfaces de consultation aux autorités… Responsable des retours d’expérience, les rapports automatiques, la traçabilité des actions et les données statistiques générés par MenKorn lui permettront une finesse et une objectivité inégalée.

Le pôle de coordination autour duquel s’organise les fonctions thématiques dispose de l’outil tactique « salle de crise » rassemblant l’ensemble des informations remontant du terrain qu’il  soit pré-hospitalier ou au niveau des services de l’établissement. Cette vision panoramique en temps réel permet de répartir au mieux les actions prioritaires sur les fonctions périphériques. La « salle de crise » de MenKorn permet, en outre, toutes les fonctionnalités de la solution au niveau de l’établissement et d’organiser des délégations fonctionnelles.

La fonction d’organisation de la prise en charge médicale est détaillée dans notre article sur le Directeur Médical de Crise. Remontée d’information des services sur le nombre et l’affectation des personnels, le nombre de places d’hospitalisation disponibles en interne/externe, l’organisation des évacuation de patients vers d’autres établissements… MenKorn concatène toutes les fonctionnalités inhérentes à la gestion de flux de patients.

La fonction sécurité de la cellule de crise hospitalière est équipée d’outils d’alerte et de bilans de situation permettant de diffuser une information critique au plus grand nombre en un temps record. Disposant également d’outils de consultation de l’activité, elle peut les mettre à disposition des forces de sécurité intérieures pour améliorer la coordination des interventions.

La prise en charge des familles nécessite une traçabilité sans faille des victimes pour une information fiable aux familles et à l’ARS. MenKorn est en cours d’interfaçage avec SINUS pour le préhospitalier ce qui permet une remontée automatique des données victimes dans SIVIC. La mise en place de l’accueil des familles et le regroupement des impliqués est également facilité par les terminaux mobiles.

En plus des fonctionnalités de rappel et de gestion des personnels vues plus haut, MenKorn embarque la gestion de matériels. Utilisée pour la gestion pharmaceutique déportée dans le cas de crises pré-hospitalières, les fonctionnalités sont transposables à l’interne de l’établissement. La fonction Support de la cellule de crise hospitalière dispose donc de la visibilité des stocks et peut répartir les moyens matériels.

Si MenKorn ne propose pas d’outil de communication concret, il n’en reste pas moins que le contenu synthétisé par MenKorn est exhaustif, actualisé « temps réel » et donc éminemment fiable. Le groupe communication dispose ainsi d’une matière pertinente au sein de laquelle il va piocher pour définir sa stratégie de communication, les éléments de langages, les communiqués de presse…

© CrisiSoft 2018